Notre Équipe

Me Nancy Provencher

Avocate

(450) 420-3762 poste
21

Me Nancy Provencher est titulaire d’un certificat en droit de l’Université de Montréal et d’un Baccalauréat en droit de l’Université du Québec à Montréal. Plus récemment, elle a complété une maîtrise en Management à l’Université Laval. Elle est membre du Barreau du Québec depuis 2000.

Très impliquée dans sa communauté, Me Nancy Provencher a été membre du Conseil d’Administration de la Chambre de commerce de Mirabel et de la Maison des jeunes. Elle a également fait du mentorat au CLD de Mirabel et fait régulièrement du bénévolat auprès de divers organismes de la région.

Elle se spécialise en formation en entreprise, soutien juridique aux travailleurs et formation aux gestionnaires. Elle a été conférencière auprès de la FTQ, de la CMQ et de la Chambre de commerce de Mirabel.

Me Nancy Provencher est une excellente avocate, mais quel genre de personne est-elle? Nous l’avons interviewé pour en découvrir un peu plus…

Q : Nancy, pourquoi as-tu décidé de devenir avocate?

La raison est fort simple, je voulais défendre les injustices.

Q : Si tu pouvais partir voyager le monde dès demain, par où commencerais-tu?

Je commencerais par rentrer chez moi, visiter ma province, mon pays. Il y a plein de richesses sociales, collectives et culturelles que j’aurais envie de découvrir avant de partir pour visiter le monde.

Q : Quel est ton film préféré? Pourquoi?

Sweet Home Alabama. J’aime la profondeur et l’authenticité de la relation qui unit le couple.

Q : Quelle est la meilleure méthode pour relaxer?

Faire du sport.

 

Me Carolyne Desormiers

Avocate

(450) 420-3762 poste
24

Me Carolyne Desormiers est diplômée de la Faculté de droit de l’Université de Montréal depuis 2009. Elle a été admise au Barreau du Québec en 2011. Sa pratique se concentre principalement sur le droit de la famille et des personnes, le litige, la protection de la jeunesse, le droit civil général, la responsabilité civile, le droit administratif et le droit pénal.

Elle a aussi une formation en communications de l’Université de Montréal, ce qui est assurément un atout pour sa pratique. Elle a participé au concours de plaidoirie de la Coupe Gale lors de ses études universitaires.

Alors même qu’elle effectuait son stage de la formation professionnelle du Barreau, elle a participé activement à la création et l’ouverture d’un bureau de pratique privée, dont la mise en place d’une plateforme fonctionnelle.

Me Carolyne Desormiers plaide régulièrement devant les tribunaux de la Cour supérieure ainsi que les tribunaux administratifs. Elle plaide aussi à la Cour d’appel ainsi qu’en instance d’appel des tribunaux administratifs. Elle a par ailleurs piloté des dossiers d’envergure médiatique. Elle exerce principalement dans la région de Montréal et de Lanaudière-Laurentides mais est fréquemment appelée à se rendre dans différentes régions.

Elle est membre de l’Association du jeune barreau de Montréal, pour lequel elle a aussi offert des consultations juridiques pro bono. Elle s’est aussi impliqué auprès de la clinique juridique Arnold Bennett Housing Hotline en y dispensant des consultations juridiques pro bono.

En 2014, accompagnée de Me Nancy Provencher et de centaines de pompiers, paramédics, policiers et gens du grand public, elle a relevé le Défi Gratte-Ciel Scott au profit de la dystrophie musculaire.

Me Carolyne Desormiers se distingue par son approche humaine, son empathie, son intégrité, sa rigueur et son dynamisme. Elle offre un soutien personnalisé et axé vers la recherche de solutions. Priorisant d’abord la prévention des litiges ainsi que les modes alternatifs de résolution de conflits, elle est passionnée et excelle dans l’art de la plaidoirie.

Les diplômes, c’est bien beau, mais qui est réellement Me Desormiers? Nous avons interviewé Carolyne afin d’en savoir plus à son sujet…

Q : Carolyne, qu’est-ce qui te passionne le plus dans le métier d’avocat?

Le défi intellectuel, la richesse d’un débat.

Q : En dehors du droit, as-tu d’autres passions?

 Voyager, découvrir d’autres cultures et modes de vie.

Q : Si tu devais choisir un cépage de vin, lequel choisirais-tu?

 Montepulciano.

Q : Quel est le prochain pays que tu aimerais visiter?

La Grèce.

Linda Creswell

Adjointe juridique et administrative

(450) 420-3762 poste
20

Linda a été impliquée avec Me Provencher dès l’ouverture du bureau et est une personne clé dans la gestion de SJP avocats. Elle occupe la fonction d’adjointe juridique et administrative. Elle gère également les comptes payables et recevables de l’entreprise.

Un interview pour en savoir plus sur Linda…

Q : Linda, qu’est-ce qui t’a poussé à orienter ta carrière dans le domaine juridique?

Tout d’abord, il faut dire que lorsque j’étais plus jeune, je désirais devenir  avocate mais en droit criminel. Puisque je devais travailler et ne pouvais  pas faire des grandes études, j’ai donc opté pour le secrétariat  juridique.

Avec le temps, j’ai découvert que je pouvais également aider les gens en tant qu’adjointe juridique, ce qui aujourd’hui me procure une grande satisfaction.

Q : Qu’est-ce qui te passionne le plus de travailler chez SJP Avocats?

Ce qui me passionne le plus est de travailler dans un milieu et environnement familial. J’aime surtout la complicité que nous avons à travailler ensemble.  Souvent, nos clients deviennent comme notre famille, nous prenons soin d’eux, on s’informe de leur état d’âme. Je ne crois pas retrouver cette chaleur dans des grands bureaux d’avocats.

Q : Si tu pouvais commander le cocktail que tu veux, lequel commanderais-tu?

 Margarita ou bien Pina Colada.

Q : Quel genre de roman préfères-tu et pourquoi?

J’aime les romans avec suspense, tel que Mary Higgins Clark, Guillaume  Muso, Patrick Sénécal. J’adore lire ces romans pour l’intrigue puisque souvent, nous ne pouvons découvrir la vérité qu’à la toute fin du livre, alors cela me pousse à vraiment aller jusqu’au bout, ce qui peut parfois être très révélateur.       

Catherine Messier

Secrétaire

(450) 420-3762 poste
18

Catherine travaille chez SJP avocats depuis 2013 et a suivi une formation en secrétariat. Elle s’occupe de la réception des appels, des courriels et des télécopies en plus de faire une multitude de tâches variées, d’une aide importante pour l’équipe.

Notre interview avec Catherine:

Q : Catherine, qu’est-ce que tu aimes le plus d’une carrière en secrétariat?

Toujours confronter à plusieurs alinéas du métier, j’aime le service à la clientèle la rédaction, la gestion, la paperasse, et j’aime travailler avec un ordinateur.

Q : Pourquoi as-tu choisi de travailler dans un bureau d’avocats?

D’abord et avant tout ce fut un choix précipité. Après avoir terminé mon cours, j’ai été recommandé aux Services juridiques Provencher et je voyais ce nouvel emploi comme un défi. (Défi personnel)

Q : Aimerais-tu avoir des enfants? Combien?

Oui, je souhaiterais fonder une famille et avoir deux beaux enfants en santé.

Q : Quel est ton repas préféré?

Toute la nourriture, mais si je dois choisir un plat que je ne me tannerais jamais de manger je choisirais les pâtes, accompagner d’un bon vin…..! hihi!

Julie Brien

Coach parental

(450) 420-3762 poste

Passionnée par les relations humaines et le développement du potentiel humain, Julie Brien s’est prévalu d’une formation universitaire de premier cycle en psychosociologie ainsi qu’une certification en Programmation Neurolinguistique, une technique de coaching éprouvée et reconnue internationalement.

Son parcours professionnel est composé de plusieurs années d’expériences en formation et en coaching parental et jeunesse au sujet de l’établissement de plans d’action orienté vers les solutions, du développement des compétences, de la communication efficace, de la gestion des émotions et du stress ainsi que du développement personnel. Elle coach également les individus qui désirent exprimer leur plein potentiel tant au niveau personnel que professionnel.

Comme la tradition le dicte, nous avons posé quelques questions à Julie… !

Q : Julie, qu’est-ce qui t’a motivé à faire tes études en coaching ?

Je suis une grande amoureuse de la vie et des gens. Je suis d’avis que même si le quotidien nous réserve parfois de grandes difficultés, des épreuves qui nous submergent momentanément, on a tous au fond de soi tout ce qu’il faut pour s’en relever et en sortir grandis. Je suis impressionnée par le potentiel humain, par tout ce qui peut être accompli si on ne se laisse pas abattre et qu’on va chercher les ressources pour s’en sortir. Je me sens privilégiée quand une personne m’accorde sa confiance et se confie à moi pour affronter ces moments plus sombres et les convertir graduellement en nouvelles forces. C’est pourquoi je suis allée m’outiller afin d’accompagner les gens avec compétence et humilité sur ce chemin parfois houleux mais Ô combien enrichissant.

Q : Qu’est-ce qui te passionne en dehors du coaching ?

Je suis une grande amoureuse de la nature et des voyages backpack. Aussitôt que je me retrouve dans la forêt pour une simple marche ou pour camper, je me sens immédiatement ressourcée et si heureuse !! Les sports, la lecture, le jardinage, la méditation et les bons repas en famille ou entre amis sont également des moments de qualité que je privilégie.

Q : Quelles sont les valeurs qui orientent tes choix dans la vie ?

L’équité, la liberté, la transparence, la passion, le partage, le respect et l’entraide pour ne nommer que celles-là : )

Q : Quelle est ton insecte préféré et pourquoi ?

La libellule est l’insecte qui me fascine le plus. Premièrement, c’est l’insecte qui vole le plus vite et qui peut aller le plus haut. Le mot libellule dérive du latin libella, désignant l’instrument qui sert à faire le niveau, à maintenir l’équilibre. La libellule passe la majorité de sa vie en état de transformation (plus de 15 mues en 5 ans!!). J’aime bien cette image de la transformation permanente, qui correspond à la réalité de l’être humain qui est, lui aussi, sans cesse en transformation, en évolution, en mouvement, en changement.